À propos

Ce blog scientifique a pour but de partager et de communiquer quelques données sociologiques, ethnographiques et anthropologiques issues du travail de recherche en thèse de Simon Lancelevé.

Il est principalement dédié aux chercheurs en sciences humaines et sociales penchés sur la discipline, et aux jeunes chercheurs plus particulièrement.

“Pas plus de deux marathons par an”?

Le nom de ce blog provient d’une forme d’adage entendu par l’auteur dans plusieurs clubs d’athlétisme entre les années 2005 et 2015, dans la région Hauts-de-France et la région Centre.

Il est un clin d’œil indirect adressé aux pratiquants des courses de son étude autour de Grenoble, pour qui la distance marathon peut parfois être atteinte au cours d’une simple sortie longue en montagne.

Suivre les évolutions de la pratique

Plus généralement, cette phrase illustre une certaine évolution de la pratique de la course à pied ces dernières années, avec l’avènement de l’ultra trail notamment.

Cela implique une évolution des croyances, des habitudes, du rapport au corps et à son environnement : ce que ce blog espère mieux mettre en lumière.

 

Simon Lancelevé

Simon Lancelevé est doctorant contractuel au sein du laboratoire E3S de l'Université de Strasbourg (UR1342). Depuis 2019, il mène un travail de recherche en thèse sur la pratique du trail, de l'ultra trail et des nouveaux formats de course en trail, sous la direction de Gilles Vieille-Marchiset, co-encadré par Sandrine Knobé. Précédemment, il a soutenu un mémoire de master à l'IEP de Lyon sous la direction de Max Sanier, intitulé : "Représentation et enjeux de la pratique du trail en France en 2017".

More Posts - Website

Follow Me:
TwitterLinkedIn